Qu’est-ce qui définit la masturbation chronique ?

Le terme chronique n’est pas un diagnostic médical ou psychologique. Il n’y a pas de test ou de mesure pour ce qui est considéré comme trop de masturbation. En fait, si vous craignez de vous masturber trop, la première question que vous devriez vous poser est pourquoi vous êtes inquiet et comment vous définissez trop. Certaines activités sont plus appréciées par la société que d’autres. L’activité sexuelle et la masturbation, en particulier, ne sont généralement pas considérées comme étant très importantes ou valorisées dans la société.
La plupart des gens veulent s’engager dans ces activités, mais peu d’entre nous les considèrent comme légitimes ou valables. Beaucoup d’entre nous considèrent nos désirs comme un problème. Il y a de quoi se sentir coupable ou honteux. Ou au moins, quelque chose à garder pour nous.

Qu’est-ce qui définit la masturbation chronique ?

Habituellement, chronique signifie quelque chose qui dure longtemps, une condition qui n’est pas facile à résoudre. Et comme la plupart d’entre nous se masturbent toute notre vie, selon au moins une définition, nous nous livrons tous à la masturbation chronique. Un autre aspect de la définition de chronique est que c’est quelque chose qui se produit peu importe ce que nous faisons, et c’est peut-être plus pertinent pour les gens qui s’inquiètent de la masturbation chronique.
Dans la grande majorité des situations, la masturbation est tout à fait saine et les inquiétudes au sujet de la masturbation chronique sont injustifiées (et plus liées à la culpabilité qu’à autre chose). Mais pour certaines personnes, la fréquence dont elles se masturbent provoque une détresse significative, et dans ces cas, le comportement pourrait être considéré comme une masturbation chronique.
Il n’y a pas de diagnostic spécifique pour la masturbation chronique, il n’y a donc pas de test simple à faire pour savoir si vous vous masturbez trop. Mais voici quelques questions que vous pouvez vous poser, et quelques circonstances où la masturbation peut, en fait, être un problème pour vous.

La masturbation cause-t-elle de la détresse ?

Comme tout comportement, nous pouvons utiliser la masturbation pour éviter, pour prendre des risques ou pour repousser nos propres limites en dehors de notre zone de confort. Si vous vous sentez constamment mal à l’aise à propos de votre masturbation, soit après vous être masturbé, soit lorsque vous y pensez, alors vous voudrez peut-être faire une pause et découvrir pourquoi. Par détresse, on ne veut pas dire se sentir coupable, car cela peut être une réaction tout à fait normale pour ceux d’entre nous qui ont reçu des messages négatifs sur la masturbation et qui sont entourés de tant de mythes sur celle-ci. Mais si la fréquence de votre masturbation vous cause de la détresse, il vaut la peine d’essayer de comprendre quel pourrait être la source du problème.

La masturbation cause-t-elle des douleurs ou des dommages physiques (non désirés) ?

Si vous vous masturbez au point de vous frotter la peau à vif ou de causer d’autres douleurs ou dommages physiques que vous ne voulez pas, il se peut que vous vous masturbiez trop. Il peut y avoir une solution simple ou compliquée à cela (simple étant quelque chose comme utiliser un lubrifiant personnel, compliqué étant quelque chose qui implique une thérapie et plus d’introspection). Mais si la masturbation cause de la douleur ou de l’inconfort physique, c’est peut-être le bon moment pour faire une pause et découvrir ce qui ne va pas.

La masturbation s’immisce-t-elle dans le mode de vie ?

Vous vous masturbez peut-être trop si vous n’avez pas le temps de travailler, d’aller à l’école et de voir votre famille et vos amis à cause de votre fréquence de masturbation. Voici un exemple où se masturber une fois par jour peut être parfaitement sain et bien pour une personne, comme ils le font quand cela fonctionne le mieux et n’interfère pas avec d’autres aspects de leur vie qui sont importants.
Mais si vous vous masturbez une fois par jour exactement à l’heure ou vous avez besoin d’être à une obligation importante, il se peut qu’il se passe quelque chose de trop. Si le reste de votre vie est constamment perturbé par votre masturbation, c’est peut-être une situation ou vous vous masturbez trop.

Vous vous trouvez incapable d’arrêter de vous masturber ?

Bien qu’il n’y ait rien d’intrinsèquement nocif ou dangereux dans la masturbation, celle-ci peut devenir une contrainte ou le centre d’une obsession. Si vous vous sentez obligé de vous masturber et vraiment incapable d’arrêter de vous masturber, il est probable que vous en faites trop et que vous ayez besoin de trouver du soutien pour explorer ce qui vous oblige à vous masturber si souvent. Dans ce genre de situation, il n’est peut-être pas logique d’arrêter de se masturber, mais il peut être préférable de trouver du soutien (famille, amis, professionnels) avant de commencer à modifier votre comportement de masturbation.

Les ressources

Trouver une ressource dépend de l’endroit ou vous vivez, du type de soins de santé que vous avez et de la façon dont vous voulez participer à l’exploration de vos sentiments. Si vous avez accès à des services gratuits de conseil à la sexualité ou d’une organisation par exemple, cela peut suffire. Si vous avez un ami en qui vous pouvez avoir confiance, vous voudrez peut-être lui parler. Si vous avez besoin d’aide pour trouver un professionnel de la sexualité certifié dans votre région, vous pouvez visiter des sites internet où vous pourrez trouver des bons conseils, des expériences personnelles d’un tiers. Sachez qu’il existe de nombreux groupes et organisations religieux qui considèrent toute masturbation comme malsaine et peuvent profiter des gens qui cherchent des réponses véritables en imposant leur propre morale à un moment donné.

Laisser un commentaire

*

code